Home Qui sommes-nous? Histoire Projets Publications Dons Contacts Actualités

 

La Gaule chevelue

                                                                                  Precedente Successiva

Les Romains appelaient “Gaule chevelue” les parties du territoire gaulois qui n’avaient encore été conquises ou encore qui n’avaient pas subi complètement l’influence culturelle latine.

L’adjectif Comata dérive du latin comatus qui signifie “chevelu”. Les Gaulois portaient des longues chevelures et des barbes très fournies, au contraire des Romains qui ne portaient pas la barbe et qui avaient les cheveux courts. Ce terme fut utilisé pour désigner l’ethnie des Gaulois et tout ce qui les concernaient y compris les territoires.

 

A l’ époque républicaine  , Rome fut engagée dans une série de conflits avec les populations celtiques qui habitaient les territoires  septentrionaux de la presqu’île. A partir du IIIème siècle av. J.C. commencèrent les premières expéditions militaires romaines sur les territoires de la Gaule Cisalpine (plus ou moins l’actuelle plaine du Pô), au nord des Apennins, qui obligèrent la tribu gauloise  des Boïens à demander du secours auprès des Gaulois transalpins. Il s’ensuivit une série d’invasions de tribus gauloises provenant d’au- delà des Alpes.

Pendant près d’un siècle , Rome se construisit  sur la lutte pour la suprématie sur les populations des Ligures, des Boïens, et des Insubres qui se conclut par la conquête définitive de la région Cisalpine. Ce territoire devint province romaine à la fin du IIème siècle  av. J.C.

La Gaule Transalpine tombe à son tour sous la domination romaine. A partir de 121  av. J.C.  la Gaule  Narbonnaise, correspondant aux territoires méridionaux de la France actuelle, était déjà sous la domination romaine. La conquête du reste du territoire gaulois fut conduite à son terme par Jules César entre 58 et 50  av. J.C. dans la guerre qu’il a relatée dans “De bello gallico”.

Au temps de César, on a donné le nom de “chevelue” à la portion non encore conquise de la Gaule Transalpine c’est à dire  les territoires actuels de la France  septentrionale, la Belgique, les Pays bas et une partie de la Suisse et de l’Allemagne. La Gaule  Narbonnaise c’est à dire la France méridionale, et la Gaule Cisalpine furent probablement aussi comatae avant de devenir provinces romaines.

*   *   *

Comatina (écrit aussi Comacina), ou petite comata, était un territoire limité  en extension, probablement un reste gaulois antérieur à la conquête romaine de la Gaule Cisalpine ( IIIème et IIème siècle  av. J.C.), qui a maintenu son nom dans les siècles suivants malgré l’assimilation  à la culture Romaine.

Comme j’ai pu le constater moi-même, peu de temps après (la conquête Romaine), les  Celtes furent totalement expulsés de la plaine du Pô, à l’exception de quelques régions au pied des Alpes”(Polybe, Historiae, II, 35, 4)

 

Monnaie romaine de l’époque républicaine  représentant un guerrier gaulois  comato”, avec une barbe et une longue chevelure.

 


Home | Qui sommes-nous? | Histoire | Projets | Publications | Dons | Contacts | Actualités

 Copyright Associazione Capiate - Radici nel Futuro ONLUS - cod. fisc. 97643660158
Pour problèmes ou questions concernant ce site Web, contacter associazione@capiate.org.
Dernière mise : 29-01-2018