Home Qui sommes-nous? Histoire Projets Publications Dons Contacts Actualités

 

La Comacina                                                                    Precedente Successiva

Déjà  Varron,  au Ier siècle av.J.C. et Saint Ambroise, au IVème siècle apr.J.C., parlèrent d’un territoire Comacino ( ou Comatino) où on produit  d’excellents jambons et d’un paysage caractérisé par d’imposants rochers.

Sur certains documents médiévaux, Comacino est aussi  la branche lecchese (de Lecco) du lac de Côme dont de nombreux auteurs parlent,  en soulignant sa différence par rapport au lac de Côme proprement dit.

 

Paolo Diacono, l’historien lombard qui au temps de Charlemagne écrit l’histoire de son peuple, parle souvent d’une île Comacine, de forteresses inattaquables et riches de trésors où les Byzantins se barricadèrent et subirent un assaut de six mois avant de céder devant la force et la supériorité des milices lombardes.

A partir du dix-huitième siècle, cette île fut identifiée come la seule petite île du lac de  Côme située en face d’Ossuccio.

Cette identification n’est pas complètement cohérente avec les récits historiques ni avec l’état des lieux. Nous avons donc tenté de relire l’oeuvre de Paolo Diacono en essayant d’éliminer les interprétations et les contaminations historiographiques de l’époque moderne.

L’île pourrait être une réalité différente de l’île lacustre dont on a parlé, elle pouvait être au contraire une portion de territoire restée isolée pendant la première partie de la conquête lombarde. Sa formation la fait ressembler aux îles Fulcheria et Brembana situées entre les fleuves Serio, Brembo et Adda.

 Cette nouvelle hypothèse semble cohérente avec certains événements archéologiquement prouvés, que l’on peut rattacher au passage des territoires lecchesi (de Lecco) de la domination bizantine à la domination lombarde après l’année 580. La destruction du campement gothico-byzantin du Mont Barro s’inscrit dans le scénario de transition entre les deux dominations.

 

L’Association a fait une étude très détaillée sur cet argument : l'article a été publié dans le numéro I/2016, année C, de la Nuova Rivista Storica.


Home | Qui sommes-nous? | Histoire | Projets | Publications | Dons | Contacts | Actualités

 Copyright Associazione Capiate - Radici nel Futuro ONLUS - cod. fisc. 97643660158
Pour problèmes ou questions concernant ce site Web, contacter associazione@capiate.org.
Dernière mise : 29-01-2018